Valentin fait sa rentrée en CLIS TED de Châtellerault en 2003

 

2003 préparation de cookies
Dernière préparation de cookies dans la cuisine de notre appartement à Paris

Depuis la rentrée 2003 nous avons quitté Paris, son bruit, sa pollution et son stress, pour nous installer en province dans la Vienne à Châtellerault, petite sous préfecture calme.

Le déménagement s’est très bien passé. Nous avions préparé Valentin à l’avance à ce changement : visite de la région où vivent son papi et sa mami, visite de la ville et plusieurs visites de la future maison. Il était déjà conquis par cette idée avant de partir. L’idée d’avoir plus de place pour bouger, une grande chambre, un jardin et de voir son papi et sa mami plus souvent, ont énormément contribué à faciliter ce changement important. Nous avions également pris de nombreuses photos de la future maison que Valentin pouvait consulter régulièrement. Et puis nous l’avons investi dans le déménagement : il avait ses petits cartons à lui dans lesquels il a mis ses affaires. Nous avons aménagé sa chambre en premier et il s’est senti tout de suite chez lui.

2003 nous quittons Paris

Valentin a fait sa rentrée à l’école le 28 août, dans la classe spéciale pour enfants autistes de Châtellerault.

Petit récit de ce premier jour :

Je l’ai récupéré à midi, ça s’est très bien passé, il est ravi d’aller dans sa nouvelle école. Ce matin sur le chemin
il n’arrêtait pas de dire à tout le monde que c’était la rentrée et qui allait dans sa nouvelle l’école, il était super heureux et tellement mignon
avec son cartable sac à dos avec petit ours brun dessus…. 1 an après les parents des autres classes m’en reparlent encore. Ce petit garçon si heureux de pouvoir aller à l’école, cela les a marqué.

Les deux premières semaines il y va à mi temps le temps de l’adaptation et dès la mi septembre, il ira à temps plein avec repas à la cantine à midi…

Je quitte enfin mes galères parisiennes d’incertitude, d’école pas motivée à l’idée d’enseigner à mon fils etc… Dès la mi septembre, il ira à temps plein de 9 H à 17 H, 4 jours par semaine (ici c’est la semaine des 4 jours).

L’école est très chaleureuse et à taille humaine. Valentin est dans une classe de 10 enfants atteints d’autisme.
L’équipe est constituée d’une institutrice spécialisée, une éducatrice et une Atsem, toutes trois très humaines et impliquées.

A midi quand je suis venue chercher Valentin, j’attendais devant le portail avec d’autres mamans, une mami qui attendait m’a adressé la parole pour me dire qu’elle avait vu Valentin aller à l’école ce matin et qu’il rayonnait de bonheur quand il disait à tout le monde qu’il allait à l’école, son petit
garçon n’est pas dans la clis mais elle m’a dit qu’elle trouvait cela super qu’il y ait cette classe et que c’était formidable que les enfants non
handicapés cotoient les enfants de la clis, que ça leur apportait beaucoup… quel changement de discours pour moi… ca fait du bien.

Tout ca me met du baume au coeur et me change de l’indifférence que j’ai connu à Paris jusqu’ici.
La clis est parfaitement bien intégrée dans l’école et fait partie intégrante du projet d’école. Les enfants des autres classes se melent aux enfants de la clis lors des récréations et à la cantine et les affinités se créent entres les enfants.

Pour l’orthophonie : Valentin va chez une orthophoniste en libéral, en centre ville, deux fois dans la semaine.

L’association locale de parents (Autisme Vienne) est très dynamique, de nombreux loisirs sont prévus pour les enfants : du poney le mercredi, des loisirs le samedi après midi grâce à une association d’étudiants (Alepa) et des petites sorties et voyages : séjour à la Plagne en janvier, séjour à l’ile d’Oléron en juin, stage de golf en juillet, Colonie dans un centre de loisirs à Lathus en Aout…

Sur le temps de classe, les enfants iront à la piscine, à la patinoire, à l’école du cirque et au Dojo de gymnastique.

Enfin Valentin va avoir des activités à la mesure de ses attentes.

Nous avons trouvé une petite maison près du centre ville avec un jardin. Pour Valentin c’est formidable, il a plus de place pour bouger et il se régale d’aller dans son jardin quand il veut.

Valentin dans sa piscine en 2003

 

Marie-Christine

Je m'appelle Marie-Christine, j'ai 57 ans et suis maman d'un jeune homme autiste de 21 ans, diagnostiqué autiste à l'âge de 3 ans. et d'une petite fille de 10 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *