Ce que Valentin sait faire en 2002 à 4 ans 1/2

Valentin déguisé en 2002 Valentin au zoo à Nancy en 2002 Valentin et moi en 2002

LES PLUS 

Valentin est un super petit bonhomme très attachant et très calin.

Valentin est verbal, très verbal même, il parle tout le temps, mais…très souvent les mots qu’il prononce ne recouvrent pas leur sens réel. Il répète ce qu’il entend, sans associer le sens correct.

Pour lui, une phrase, un mot, c’est un plaisir avant tout sonore, plus qu’un outil de communication pour faire passer un message précis à une autre personne. Donc nous le reprenons en permanence pour qu’il associe le bon sens à chaque mot et à chaque situation.
Nous avons associé des images aux mots pour l’aider à comprendre.

Apres 1 an de rééducation permanente à la maison, il sait parfaitement se faire comprendre avec des phrases courtes pour demander quand il a besoin de quelque chose.
Mais il faut sans cesse le stimuler pour qu’il pense à faire des phrases car son réflexe le pousse plutôt à faire directement les actions sans rien demander.

Il sait ce qu’il veut, il est très volontaire et sait même insister si nécessaire, jusqu’à ce qu’il obtienne ce qu’il veut.
Si nous ne répondons pas assez vite, il vient nous tirer le bras en insistant ou il fait tout seul la plupart du temps. Il évite autant que possible d’avoir à parler.

Quand il est stressé ou inoccupé il lui arrive de parler tout seul en alignant à la suite des phrases et des mots sans que cela ait un sens tout en s’agitant : pour l’entourage c’est particulièrement saoulant. C’est souvent des phrases extraites de ses cassettes vidéos préférées, qu’il répète en boucle.

Sinon il a un bon vocabulaire qu’il n’utilise pas toujours mais quand il est très motivé et calme, il lui arrive de faire de belles phrases et on est alors surpris par ses connaissances et nous félicitons largement pour l’encourager.

Exemple de dialogue courant quand ça se passe bien :
– « qu’est ce que tu veux Valentin pour goûter ? »

– « Valentin, gâteau »
– « Tu veux goûter dans quelle pièce, dans le salon ? »

– « Valentin salon. »

Le même exemple avant :

– « qu’est ce que tu veux Valentin pour goûter ? »

– pas de réponse, on répète la question

– « qu’est ce que tu veux Valentin pour goûter ? »
– Valentin va dans la cuisine et attrape le paquet de gâteau et nous le montre.
– « Tu veux goûter dans quelle pièce, dans le salon ? »

– Valentin ne répond, il fonce dans le salon et s’installe dans le canapé et attend passivement.

Petit à petit à force de travail il a commencé à construire des phrases et à poser des questions sur la vie de tous les jours.

 » A son papa : « pourquoi tu te rases ? »
« Pourquoi tu bois du thé ? » mais il n’écoute pas toujours les réponses où en tout cas il ne semble pas écouter et ne relance pas la conversation. Mais on s’aperçoit plusieurs jours après ou parfois plusieurs semaines après que non seulement il avait écouté mais enregistré.

Son langage reste toujours très lié au concret, jamais à des concepts abstraits.

Pour le moment, ça ne va pas plus loin, il se contente toujours de la réponse à une question et ne creuse pas plus le sujet en reposant une autre question.

si on lui demande ce qu’il a fait ce matin à l’école, nous avons plusieurs cas de figure pour la réponse :
1) il ne répond pas comme s’il n’avait pas entendu.
2) il répond « oui »
3) il répond « de la peinture ».
Le souci c’est qu’il va répondre « peinture » même s’il n’a pas fait de peinture. Et on ne peut rien en tirer de plus.

Il a une très bonne mémoire particulièrement sur tout ce qui est visuel : paroles, sons, photos, vidéo et écrits.

Il sait dénombrer parfaitement jusqu’à 10 et reconnaître la plupart de tous les autres nombres jusqu’à 100.

Il s’intéresse beaucoup aux numéros des autobus ou des lignes de métro. Qu’il connait pas coeur.

Il reconnait parfaitement les couleurs, et les lettres et pas mal de mots écrits par coeur.

Il n’a de gros retard psychomoteur. Il aime faire du sport, de la gymnastique même s’il n’est pas très à l’aise.

Il passe d’ailleurs ses journées à faire des roulades sur le canapé, dans les fauteuils, en regardant la TV.

Il est très à l’aise pour nager, faire du vélo avec les petites roulettes.

En psychomotricité fine il a du mal à tenir les crayons correctement. Il est plus à l’aise avec un clavier d’ordinateur qu’un crayon. D’ailleurs il tient rarement un crayon et n’aime pas le coloriage.

Depuis 1 mois il s’intéresse aux jeux de ballons. Avant il ne le rattrapait pas du tout le ballon quand on lui lançait. Mais il reste encore très maladroit avec un ballon, en fait il ne voit pas l’intérêt des jeux de ballon.

A la maison, nous le faisons participer à toutes les taches ménagères et lui apprenons à être autonome et il y a pris gout : il est très demandeur de faire des choses avec nous : passer l’aspirateur, vider le lave vaisselle et le lave linge, vider les poubelles etc…aider à faire la cuisine, il s’intéresse beaucoup à la préparation des repas, aux courses etc…

A table, il est autonome pour manger, boire. Il mange de tout, même des légumes, il sait se servir dans le frigo et se chauffer tout seul un reste dans le four à micro ondes.

Il sait depuis longtemps allumer et éteindre seul l’ordinateur, mettre ses CD ROM ou visionner une cassette vidéo dans le magnétoscope. Il savait déjà faire cela à deux.

Il sait aller aux toilettes, mais il faut surveiller tout de même, il est propre le jour, la nuit il porte une couche.

Il aime beaucoup chanter, écouter de la musique mais aussi faire de la musique avec ses instruments. Il passe une grande partie de ses journées à la maison sur l’ordinateur avec lequel il est particulièrement à l’aise depuis toujours, il sait l’allumer tout seule et mettre ces CD ROM.

Sur l’ordinateur il est plus attentif. C’est le seul moyen de capter son attention.
Il a pas mal de CD de jeux éducatifs et se connecte sur Internet sur des pages que j’ai au préalable listé.

C’est grâce à l’ordinateur et la TV et cassettes vidéo que Valentin a appris de nombreuses choses.
Il se passe sans se laisser les mêmes cassettes en boucle dont il connait les dialogues par coeur.

Il adore les CD de chansons de Henri Des qu’il connait par coeur et met lui même ces CD sur sa chaîne, ainsi que ses cassettes vidéos de dessins animés (Disney, marsupilami, Mine de rien, Bonne nuit les petits, Babar, Franklin etc). Il les regarde en boucle. Mais que ce soit la musique ou les cassettes vidéos, il zappe non stop, c’est très rare qui dépasse une minute sans zapper. Il a beaucoup de mal à rester attentif sans bouger et regarde les films en se levant tout le temps et en chahutant dans le canapé, la tête en bas et les pieds en l’air ou sur le mur.

Il s’est pris de passion pour notre globe lumineux qui est devenu le sien. Il connait le nom d’un très grand nombre de pays, bien plus que la majorité des adultes.

Il adore l’eau : il passerait ses journées à prendre des bains. Il lui arrive d’en prendre 4 à 5 dans la journée.
L’été à la mer il peut rester une heure de suite dans l’eau, à bouger, jouer, il se régale et n’a jamais froid.

Il semble qu’il n’aime pas le contact des vêtements qui le gênent. Dès qu’il rentre, il dit « Valentin se met à l’aise » et retire ses vêtements. Je dois enlever toutes les étiquettes des vêtements des que je les achète et je choisis des vêtements souples et larges.

Il adore la campagne : courir dehors dans l’herbe, se rouler dans l’herbe, regarder les fruits et les légumes, les manger sur place, nourrir les animaux etc…

LES MOINS

Il a par contre des problèmes de comportement quand il est stressé :
il peut lui arriver de crier s’il est contrarié et il fait beaucoup d’écholalies également dans les situations de changements de ses habitudes.

Il ne fait pratiquement plus d’automutilation quand il n’est pas content ou qu’il échoue dans quelque chose ou qu’on lui refuse quelque chose + des colères énormes pour les mêmes raisons, mais ça peut lui arriver. Il en faisait il y a encore quelques mois (se mordre, se griffer, se taper l tête contre le mur), ça s’est vraiment calmé.

Il est assez hyperactif avec un très gros déficit d’attention.

C’est très difficile d’arriver à lui faire garder son attention sur un exercice, un jeu (puzzle, lego etc…), sauf si c’est lui qui a été demandeur et qu’il est très motivé, de le maintenir assis plus de quelques minutes, pour jouer ou manger.

Tout de même les séances d’orthophonie se passent mieux et on a pu doubler le temps avec l’éducatrice car il est plus attentif.
Mais il y a 6 mois il lui était impossible de garder son attention plus de quelques minutes, il sortait, maintenant il peut tenir une heure, si c’est très structuré.

En ce moment il adore les cartes des jeux de cartes. Je lui ai appris à les reconnaître et ça lui plait beaucoup. Il peut rester 15 mn à jouer avec moi à reconnaître les cartes.

Il soutient mieux le regard qu’avant, mais c’est quelque chose que nous avons beaucoup travaillé, parfois de lui même ou quand on lui demande de le faire, quand on veut lui dire quelque chose d’important, mais c’est toujours furtif, c’est encore un exercice difficile pour lui.

Il a un déficit énorme pour suivre les consignes données collectivement. Ca nécessite de bien capter son attention et son regard et de s’adresser à lui en particulier en faisant des phrases courtes et en ne mélangeant pas plusieurs consignes dans la même phrase et répétant calmement.

ll n’est pas toujours à l’aise avec les autres enfants, il ne sait pas comment jouer avec eux, il préférera rester à l’écart s’ils sont trop nombreux et trop pressants autour de lui car ca peut lui faire peur.
Mis à part un ou deux copains et copines qu’il aime bien, il est plus à l’aise avec les adultes calmes, qui parlent doucement et qui font l’effort de s’adapter à lui et de jouer avec lui.

Il est inconscient du danger (se brûler, traverser la rue devant les voitures, courir le long du quai du métro etc…) et se sauve vite s’il n’est pas surveillé et si les portes ne sont pas fermées à clé.

Il ne sait pas du tout gérer l’attente, le bruit (travaux, marteau, perceuse, un mixer dans une cuisine, moto qui passe, klaxon etc…) et la foule.
Ca déclenche chez lui une agitation, de l’écholalie, des cris, des problèmes de comportement. Il est très hypersensible au bruit.

Il ne se porte jamais aussi bien que dans l’intimité avec ses parents et dans son environnement quotidien très structuré.

Il aime bien se promener quelques heures mais partir tout un WE ailleurs, c’est une expérience toujours difficile à gérer et qui se termine toujours par des petites crises, des insomnies, un stress important. Tout rentre dans l’ordre des que nous rentrons chez nous.

Il parle encore souvent de lui à la 3e personne, même s’il commence parfois a utiliser correctement les pronoms.

Exemple :
il dit : » valentin a faim » au lieu de « j’ai faim »
ou « c’est à Valentin » au lieu de « c’est à moi »
ou « ton père » au lieu de « mon père »

 

Marie-Christine

Je m'appelle Marie-Christine, j'ai 57 ans et suis maman d'un jeune homme autiste de 21 ans, diagnostiqué autiste à l'âge de 3 ans. et d'une petite fille de 10 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *