Autistes : les oubliés du monde du travail

 

Rapport de Josef Schovanec

La majorité des adultes autistes sont sans emploi, mais aucun chiffre ne l’atteste. Un rapport propose plusieurs évolutions afin d’améliorer les chances d’embauche.

La situation actuelle de l’emploi des personnes autistes est catastrophique en France. « Je me souviens d’une question posée à l’Assemblée nationale il y a plusieurs années, sur le nombre de personnes autistes au travail, se remémore Danièle Langloys, présidente d’Autisme France. Le ministère chargé du Travail a répondu qu’il n’existait aucune statistique. »

La situation n’a guère changé en 2017. Dans son rapport, Josef Schovanec ne peut que mentionner les résultats d’un sondage britannique. Il fait état d’un taux d’emploi de 15 %. « Ce serait déjà miraculeux si, en France, on en était à ce niveau », déplore Danièle Langloys. Ce silence général est emblématique du retard français sur la question de l’autisme.

Lire l’article complet

 

Marie-Christine

Je m'appelle Marie-Christine Brajard, j'ai 60 ans et suis maman d'un jeune homme autiste de 23 ans, diagnostiqué autiste à l'âge de 3 ans et d'une petite fille de 12 ans.

35 pensées sur “Autistes : les oubliés du monde du travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.